Article_30

Christophe Giovannetti et Jean-Claude de La Jarrige ont repris cet été le Jardin du Louvre. L’établissement jouit d’une réputation internationale et l’arrivée de ces deux ténors ne peut que lui apporter un succès supplémentaire. Jean-Claude de La Jarrige, fin gourmet et professionnel de talent, a ajouté quelques plats nouveaux à une carte déjà très fournie : la paupiette de turbot farcie aux crustacés est un exemple de saveur et d’originalité. Quant à Christophe Giovannetti, qu’on a connu à la grande époque du « 78 » et qui préside aux relations publiques de Vacheron Constantin, on le sait (car on l’a vu !) capable de rassembler en quelques heures deux ou trois cents personnes du Tout-Paris du cinéma, du théâtre, ou dû show business, qui sont toutes ses amis !
Il a donc paru indispensable de créer, en dehors du restaurant, un point de rencontre où l’on puisse bavarder, écouter de la musique, retrouver des amis, voire danser, ou même grignoter quelque chose après deux heures du matin. C’est de cette idée qu’est née « La Dolce Vita », club privé du Jardin du Louvre, lancée par Christophe Rosé, Rachid Bahri, Julie, Marie-Paule Belle, Catherine Lara, et beaucoup d’autres (pardon d’arrêter là], et où l’on retrouve avec plaisir sa « complice » du « 78 » Marine Clérico.

The solution to the mystery is close
Isabel Marant Sneaker The Top 10 Spring Fashions

full service business center
valentino shoesKelly Osbourne to Come Out With Clothing Line

No Comment

Comments are closed.